Artifices

Artifices, fleurs de rebuts

Lors de mes études à l’ENSP (Ecole Nationale Supérieure de la Photographie) d’Arles j’ai découvert des images de la décharge à ciel ouvert, près de Marseille. Les abords étaient parsemés de sachets. Ils flottaient dans les arbres ou virevoltaient au gré du vent. Dans cette région très exposée au mistral, nombre de ces poches plastiques se retrouvaient errant dans les rues. Elles faisaient penser à des buissons séchés passant dans une scène de western.

Lorsqu’en 2010 le parcours de la Fête de l’Eau à Wattwiller, pour lequel je suis médiatrice depuis 2003, a choisi le thème Fleurs Plastiques, j’ai repensé à ces images et à ces moments oscillant entre dégoût et instant poétique. J’ai alors cherché à retranscrire la beauté des gigues colorées de rebuts soudain si vivants et si beaux.
C’est ainsi que sont nés mes photographies des Artifices.

Bouquet intemporel

Fleurs étranges de sachets plastiques figées en pleine bourrasque, elles sont pour moi une ode à la poésie, à l’intelligence de la nature. Les Artifices déploient leurs couleurs comme une partition musicale lyrique et explosive. Ils sont tel un ballet de danseuse à travers les Âges.

Travaillant avec des déchets, il est important, pour moi, de proposer des images esthétiques et séduisantes. Peut être est-ce là une façon de prendre le spectateur au piège par un jeu visuel et de l’amener, ainsi, à une réflexion sur la place des déchets dans notre société et leur possible valorisation.

Tulipe, rose, crocus, lys, nénuphar, iris, pavot, œillet et autres fleurs aux noms évoquant leurs formes, composent cette série de 16 photographies aux graphismes aériens. A la faveur d’un éclairage, les matières révèlent leur potentiel esthétique dans un jeu de transparence et de délicatesse.

Chaque photographie des Artifices est limitée à 30 exemplaires numérotés.
Les tirages sont des impressions pigmentaires sous verre. Vous trouverez plus de détails sur la boutique.